jeudi 23 mai 2013

LE COMPOSTEUR

   Non désolé les matous, il ne s'agit pas d'une cabane pour chats, mais d'un composteur! Je suis ravi de pouvoir me mettre au compost fait maison et du coup de pouvoir rédiger un petit article dessus !

Faire son compost, c'est recréer le système de recyclage de la nature pour transformer vos déchets en humus et ainsi enrichir vous-même et à moindre coût la terre de votre jardin, de vos potées et ainsi fortifier vos plantes.

La démarche devrait être adoptée par tous, car c'est une véritable solution pour réduire le volume de nos déchets envoyés aux incinérateurs ou sites d'enfouissement. Pour ma part, j'ai opté pour un composteur de jardin de 400L que j'ai placé dans un coin discret, mi-ombragé, à l'abri des intempéries, un modèle très simple à monter, léger, à poser à même le sol.

Pratique:
Pour ne pas avoir à faire des aller-retour au jardin à la moindre épluchure, j'utilise une petite poubelle de cuisine où j'y mets uniquement les déchets à recycler et que je vide au composteur une fois pleine.



Faire son compost est simple et à la portée de tous à condition de respecter quelques règles :

Il faut savoir maintenir dans le composteur les conditions favorables au développement des micro-organismes qui se chargent de transformer les déchets en humus. Ils ont besoin d'oxygène, d'eau et de nourriture:

  1. S'ils manquent d'oxygène, c'est là que vous aurez des soucis d'odeurs nauséabondes, c'est pour ça qu'il faut veiller à ce que votre composteur soit bien muni d'aérations tout autour et que les déchets n'y soient pas trop compactés, c'est pourquoi il est important de ne pas y mettre un seul type de déchets. Et si besoin, de temps en temps, donnez y quelques coups de bêches pour aérer le cœur du compost.

     2.  Veuillez à ce que le compost reste humide, mais attention à ce qu'il ne soit jamais détrempé. 
          Le mieux pour maintenir ou rehausser l'humidité du compost, est de tremper dans une bassine d'eau les matières brunes 
          (je vous explique ce que c'est juste après dans le 3.) avant de les ajouter dans votre composteur.


     3.  Quand aux repas de nos micro-organismes, le mieux est d'alterner au maximum des dépôts de matières brunes et                  vertes dans le composteur (les matières vertes étant tout ce qui contient de l'eau: de la matière vivante, et les matières
          brunes tout ce qui est sec: tout ce qui est de la matière morte) afin d'avoir un mélange homogène à tous les étages.



Je ne pense pas que cela soit indispensable mais j'ai aussi acheté un activateur de compost naturel. Vendu en bac sous forme de petits granulés (non, ce ne sont pas des croquettes pour toi le chat...!) :

;

J'en parsème sur le compost de temps en temps; juste une petite poignée de granulés quand j'ai déposé une nouvelle bonne épaisseur de déchets, de sorte à ce qu'il y en ai un peu à différents étages dans le bac.



J'y pense, votre compost sera également un bon moyen de maintenir de nombreux insectes au jardin, on place des hôtels à insectes dans les jardins, mais en effet le compost se fera aussi par l'intervention de nombreux insectes qui viendront s'y loger: cloportes, mille-pattes, perce-oreilles, limaces, coléoptères etc...




LES DÉCHETS COMPOSTABLES



  • Déchets de cuisine:
Algues marines
Coques de noisettes, noix, pistaches...
Coquilles d’œuf
Croûtes de fromage
Épluchures
Fruits et légumes périmés
Graines et fânes de légumes
Jus de légumes en conserves
Marc de café et leur filtre en papier
Pain rassis
Résidus de farines, de sucres...
Sachets de thé
...

  • Déchets de jardin:
Aiguilles de conifères
Déchets ligneux : branche, taille
Feuilles exemptes de maladies
Fleurs fanées
Fonds de pot de fleur
Fumiers d'animaux
Gazon tondu (frais)
Mauvaises herbes
Ortie entière avant la floraison
Paille de blé ou autre
Plumes naturelles
Pousses vertes
...

  • Déchets de maison:
Bouquets fanés
Cartons épais
Cendres de bois? ( à confirmer )
Cheveux, poils de barbes, d'animaux...
Essuie-tout et papier WC
Litière animale sans déjection, ou avec déjection si l'animal est 100% végétarien (celle de mon cochon d'inde par exemple composée de granulés de paille, je la mets intégralement)
Mouchoirs en papier
Papier journal (à limiter à cause de l'encre présente sur le papier)
Plantes d'intérieur
Sciure et copeaux de bois
Tissus en fibre naturelle
...
Pensez à faciliter la décomposition en arrachant en lanière tout ce qui est papier et carton, si vous les déposez tels quels votre compost risque d'étouffer.



   A EVITER:
Les déchets d'animaux domestiques, viandes, poissons, graisses, huiles, produits laitiers, les noyaux, os ou coquillages qui mettront trop de temps à se décomposer, le bac à poussière de votre aspirateur, les plantes malades ou que vous connaissez comme étant toxiques...




   Vous pourrez d'ici 3 à 6mois utiliser votre compost de différentes manières: en paillage au pied des plantes (il boostera vos plantes et retiendra l'humidité du sol l'été) ou infusé dans de l'eau, vous obtiendrez un très bon engrais pour l'arrosage ou encore par exemple en complément de terreau pour vos plantes d'intérieurs (ne l'utilisez pas pur, mélanger du compost tamisé à du terreau tout prêt ou tout simplement à de la terre du jardin) ...




   Voilà c'est fini! J'espère vous avoir donné envie de passer le cap .... pas d'inquiétudes en tout cas: il n'y a pas de mauvais compost, le résultat sera forcément là. Cela mettra juste plus ou moins de temps en fonction de votre investissement.

Si vous ne possédez pas de jardin ou assez de place pour ce type de composteur, renseignez-vous, il existe bien d'autres façons de faire son compost, il y en a un pour chaque mode de vie.J'ai vu de nombreux ouvrages dessus en librairie.

On se retrouve à la fin de l'année pour voir la tête de mon premier compost !



   Avril 2016: ça y est, j'ai réussi mon compost! 

Et ben...! Il en aura fallu du temps pour que je vous en montre du bon compost bien noir fait maison!
Rassurez-vous, cela ne met pas autant de temps logiquement. Je ne savais juste pas à l'époque que mon jardin serait inondé 3mois par an tous les ans! Le premier emplacement que j'avais choisi était catastrophique, mon compost était une bouillabaisse puante au printemps! Je suis donc reparti de zéro à un tout autre emplacement, surélevé, et j'ai passé plus d'un an, à y jeter minutieusement des ordures bien diverses pour faire des dépôts de déchets bien homogènes étages après étages... par contre je n'ai pas du tout surveillé l'humidité présente dans le composteur, et les déchets ne se sont pas tellement (voir pas du tout) désagrégés... photo souvenir à l'appui (j'ai enlevé la face avant du bac pour vous montrer les différents niveaux):



Et donc là, ce printemps 2016, je re,renouvelle l'expérience, ouvre la trappe et là, très bonne surprise: j'ai un compost PAR-FAIT à utiliser en grande quantité!Bien foncé, bonne texture, aucunes mauvaises odeurs, et grouillant de petits vers de terre et autres insectes, bref, c'est super!


Distribution au pied de toutes les plantes du jardin :D

J'en profite pour vous donner deux petits trucs à penser:

En automne, mettez une bonne couche de feuilles mortes dans votre composteur, et stockez en une bonne quantité pour l'année suivante. Personnellement, j'ai rempli une poubelle de feuilles mortes (attention, les feuilles doivent être bien sèches pour ne pas pourrir dans la poubelle). Avec ce stock, durant le printemps et l'été suivant, je peux facilement ajouter quelques poignées de " matière brune " entre mes déchets verts du quotidien.


Et si vous faites suffisamment de " purin maison " , arrosez-en vos déchets dans le bac, cela va accélerer le processus de décomposition et rendre votre compost encore plus riche!

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire